fleuve St-Laurent, croisières Lac Memprémagog en voilier...bonne idée Une croisière avec Le Groupe Dufour Visitez le pont couvert en outaouaie
       Activités       Forfaits
Le Nunavik       >>>     Carte   Carte     Infos   Infos          

Le Québec Arctic est au rendez vous avec les Monts Torngatt, grandiose, beau et sauvage!  

Un vaste territoire vierge situé au nord du 55e parallèle, bordé à l'ouest par la baie d'hudson, au nord par le Détroit d'Hudson et à l'est par la Baie d'Ungava et le Labrador. 
 

Il s'agit de 507 000 km2 de vraie toundra sauvage, de forêts boréales, de montagnes spectaculaires, de rivières majestueuses et d'innombrables lacs. 
 

Le Nunavik est très peu peuplé au total, près de 10 000 habitants sont répartis dans les 14 villages qui parsèment les côtes de la baie d'ungava, du Détroit d'Hudson et de la Baie d'Hudson.

Bien qu'ils vivent désormais dans des communautés, les inuit pratiquent toujours leurs activités traditionnelles; la chasse et la pêche demeurent au coeur de la culture inuit.  

Le Nunavik se trouve dans la région arctique du Québec : un vaste territoire vierge situé au nord du 55e parallèle, bordé à l'ouest par la baie d'Hudson, au nord par le détroit d'Hudson et à l'est par la baie d'Ungava et le Labrador.

Il s'agit de 507 000 km2 de vraie toundra sauvage, de forêts boréales, de montagnes spectaculaires, de rivières majestueuses et d'innombrables lacs. Les Inuit, les Naskapis et les Cris habitent ce territoire Le Nunavik dans toute son immensité L'été, c'est le jour… jour et nuit, alors que l'hiver, c'est la nuit presque tout le jour.


Le Nunavik est un territoire d'expériences inusitées. Dans ce vaste espace, où les villages, fort éloignés les uns des autres, ne sont reliés par aucune route, les allées et venues se font en avion.

Ce territoire recèle de fabuleux phénomènes naturels, dont les plus hauts sommets de l'Amérique du Nord-Est : les monts Torngat (son plus haut sommet, le mont D'Iberville, culmine à 1 646 m de hauteur). Le cratère des Pingualuit, créé par une météorite, fait 3,4 km de diamètre et contient une eau d'une pureté exceptionnelle.

L'hiver, une excursion guidée en motoneige permet d'y accéder, avec Kangiqsujuaq comme point de départ (à 88 km). À Tasiujaq, vous pourrez admirer des marées exceptionnelles dans le bassin aux Feuilles (en mars 2002, on y assistait à la plus grande marée jamais enregistrée dans le monde).


La rivière George est reconnue à l'échelle mondiale comme un endroit de choix pour la pêche au saumon, à l'omble chevalier et à la truite. Les pourvoiries de la région offrent d'ailleurs des forfaits de chasse et de pêche haut de gamme aux amateurs.

Au Musée Daniel Weetaluktuk, vous découvrirez des oeuvres d'art inuit contemporaines, plus de 200 objets archéologiques ainsi que la reconstitution de l'intérieur d'un igloo d'autrefois!

La région du Nunavik couvre près de 550 000 km2. Ses quelque 9 500 habitants – majoritairement Inuits – vivent dans 14 villages. Ivujivik, la localité la plus septentrionale du Québec, est située à plus de 1 900 km à vol d’oiseau de Montréal et à moins de 500 km du cercle arctique. Kuujjuaq, sa capitale administrative, compte 1 300 habitants et abrite les sièges sociaux de plusieurs administrations et entreprises régionales.


Le territoire du Nunavik est constellé de lacs et parcouru par d’innombrables rivières, qui se jettent pour la plupart dans la baie ou le détroit d’Hudson, ou dans la baie d’Ungava.

Il est recouvert, dans sa partie méridionale, de forêts plus ou moins clairsemées où dominent les conifères. Au-delà du 58e parallèle, au nord de Kuujjuaq, les rares épinettes noires, mélèzes et pins gris disparaissent pour faire place à la toundra arctique, dont la flore rampante miniature se blottit dans les dépressions du relief pour se protéger du vent.

L’incomparable été arctique transforme l'austère toundra en une oasis multicolore, où se marient les camarines aux baies noires, les campanules violettes, les épilobes roses, les pyroles blanches, les saxifrages rouge écarlate et les renoncules jaunes.

Référence Textes Tourisme Québec

 

Des centaines de milliers de caribous

La nature sauvage du Nunavik abrite deux troupeaux de caribous nordiques distincts. Il s’agit du troupeau de la rivière George et du troupeau de la rivière aux Feuilles. Ensemble, ils forment la plus grande population de mammifères terrestres migrateurs sur la planète. Pour en savoir plus sur la chasse au caribou.

Tout un voyage de pêche à l’horizon

Les lacs, rivières et eaux côtières du Nunavik abondent en ombles chevaliers, saumons de l’Atlantique, ombles de fontaine et touladis, des ressources renouvelables qui n’ont que très peu changé au fil du temps. Pour en savoir plus sur la pêche de renommée internationale.

La nature à l’état pur

Cette région d’espaces infinis, de beautés saisissantes et de couchers de soleil spectaculaires est habitée par un peuple légendaire dont la culture est riche et l’hospitalité chaleureuse. Laissez le soin aux Inuits de vous guider. Pour en savoir plus.


Un ciel d’hiver tout en couleurs

Les nuits longues et glaciales du Nunavik offrent aux aventuriers audacieux un spectacle magique, sans cesse renouvelé, d’aurores boréales que les Inuits appellent arsaniit. Pour en savoir plus sur les aurores boréales.


L’expérience nordique sur la mer

Explorez l’Arctique et les communautés du Nunavik à bord de bateaux spécialisés. Pour en savoir plus sur les croisières dans l’Arctique.



Parcs sauvages

L’une des priorités de la population inuite du Nunavik est de créer des parcs, afin de protéger l’environnement naturel fragile de la région et ses beautés incroyables. De plus, la création de parcs est tout à fait compatible avec les activités de subsistance des Inuits. Pour en savoir plus sur les parcs du Nunavik.


Carte de la province